Deuxième agglomération du Pérou, Arequipa est une ville où il fait vraiment bon vivre.
A la fois moderne et historique, cette splendide cité a été fondée par les Espagnols en 1540.

Arequipa, ville entourée de volcans

Bâtie dans un cadre naturel spectaculaire, Arequipa est entourée par trois volcans : le Chachani, le Pichu Pichu, et le majestueux Misti, toujours actif (dernière éruption en 1985) et toujours visible en toile de fond depuis la ville.

Arequipa signifierait « l’endroit derrière la montagne » en aymara, ou alors « Oui, restez … » en quechua.
Et y rester, on en a plus qu’envie : Arequipa est indéniablement une des villes les plus agréables du Pérou, voire d’Amérique Latine. Plus on la découvre plus on est enchanté.

Ses bâtiments ont été construits essentiellement dans une roche volcanique blanche provenant des sommets environnants : le sillar. Cela a donné à Arequipa le surnom de « ville blanche ».
La place principale, la plaza de armas est la plus belle du pays, les monuments religieux sont somptueux et il y a profusion de casonas, splendides maisons qui appartenaient aux nobles de la ville (le centre historique en compte plus de 500).
Grâce à ses atouts architecturaux, la ville a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en l’an 2000. Pour ne rien gâcher à notre plaisir, le soleil brille 300 jours par an et la gastronomie locale a la réputation d’être l’une des meilleures du pays.

Un des bâtiments coloniaux les plus intéressants est le couvent de Santa Catalina : véritable ville dans la ville, ce couvent avec ses 20.000 mètres carrés est le plus grande du monde. On y retrouve des ruelles, des places, une série de cloîtres remarquables et beaucoup de couleurs. Ce couvent est un véritable joyau de l’art colonial métis.

C’est dans le musée Santuarios Andinos que l’on garde jalousement la « Princesse des glaces », la célèbre momie Juanita, une des personnalités majeures d’Arequipa.
Cette jeune inca de 14 ans fut découverte dans les glaces, intacte, au sommet du volcan Ampato, quelques 500 ans après avoir été sacrifiée. Elle est certainement la plus belle momie inca découverte à ce jour.

Le canyon de Colca, merveille naturelle

A quelques heures d’Arequipa, se trouve l’impressionnant canyon de Colca, résultat de plusieurs millions d’années d’érosion et de phénomènes volcaniques.
C’est une des crevasses les plus abyssales de la planète : longtemps considéré comme le canyon le plus profond du monde (3400 mètres, soit deux fois plus que le Grand Canyon), il a néanmoins été détrôné par son voisin, le Canyon de Cotahuasi, plus profond de 150 mètres.
Tout le long du canyon, on découvre des formations rocheuses surprenantes, la rivière bleutée de Colca, des eaux thermales, des perroquets, de charmants petits villages.
Mais également des condors que l’on observe facilement depuis le mirador « Cruz del Condor ».
De ce point de vue panoramique, un spectacle d’une beauté époustouflante se dévoile, la vue est tout simplement magnifique.